top of page
Rechercher

Guide ultime pour préparer votre propre thé glacé !

Qui a dit que le thé ne pouvait être bu que chaud ? Qui a dit que le thé glacé est forcément une boisson hyper sucrée qu'on achète uniquement en bouteille au supermarché ?



Dans ce guide vous allez apprendre tout ce que vous avez besoin de savoir sur le thé glacé depuis son origine jusqu'à ses différentes possibilités de préparation.



Origine du thé glacé


Comme toute chose, il y a toujours une première fois dans la vie. Et pour connaître ce moment, les gens s’appuient souvent sur des documents.


Il y a deux moments clés où l'on voit apparaître le thé glacé.


Le premier remonte à la fin du 19e siècle. Plus précisément, aux États-Unis, une recette de thé glacé sucré a été publiée dans un livre de cuisine, que l’on buvait froid.


Mais le moment le plus souvent cité comme étant à l’origine du thé glacé est l’exposition universelle de Saint-Louis, qui s’est tenue en 1904. Lors de cet événement, un marchand qui ne vendait pas son thé en raison des températures élevées, décida d’ajouter de la glace pour rafraîchir les visiteurs. Le succès fut tel qu’en quelques heures, il vendit tous les produits qu’il avait prévu de vendre pendant l’exposition.


Depuis lors, le thé glacé a connu une évolution constante, s’adaptant aux préférences culinaires et aux tendances au fil des ans.


Ce qui n’était au départ qu’une simple boisson rafraîchissante a donné naissance à un large éventail de variantes, allant du thé glacé au citron classique à des recettes innovantes à base de fruits exotiques, d’herbes aromatiques et/ou d’épices.


Les salons de thé et les entreprises de restauration ont expérimenté des méthodes de préparation telles que l’infusion à froid, qui donne un goût plus doux et moins amer, tout en capturant l’essence pure des feuilles de thé.


Quels thés utiliser ?

La réponse à cette question que vous vous posez est…. tous ! C’est une question de goût, et le boire chaud ou froid ne sera pas du tout préjudiciable.


En règle générale, certains arômes et mélanges sont meilleurs lorsqu’ils sont consommés froids. Soit parce qu’ils sont plus rafraîchissants, soit parce qu’ils rappellent les saveurs classiques de l’été. Un seul conseil, choisissez les thés ou infusions dont les saveurs vous font envie !



Comment préparer un thé glacé parfait ?


La préparation d’un thé glacé parfait est un art qui allie la tradition à des techniques plus modernes de « maître du thé ».


Il existe deux méthodes principales de préparation du thé glacé : l’infusion chaude et refroidie et l’infusion froide. Chacune apporte ses propres caractéristiques au thé, influençant son goût, son arôme et sa couleur.


L'infusion à chaud


Cette méthode consiste à préparer le thé de manière traditionnelle : l’infusion à chaud. Cela permet une extraction rapide et complète des arômes et des propriétés des feuilles. Après l’infusion, le thé est rapidement refroidi en ajoutant de la glace.


La clé de cette méthode est la proportion : il est recommandé d'utiliser une plus grande quantité de thé en raison de la dilution qui se produit lors de l'ajout de glace. Par exemple, si vous utilisez normalement une cuillère à café de thé par tasse, pour un thé glacé, utilisez-en deux fois plus.


Cette méthode permet de contrôler précisément la force du thé. Elle est idéale pour préparer rapidement du thé glacé.


Pour éviter un goût trop amer, ne dépassez pas le temps d'infusion recommandé et utilisez de l'eau légèrement moins chaude que pour un thé chaud, en particulier pour les thés verts et blancs.



Infusion à froid


L’infusion à froid, quant à elle, consiste à faire infuser les feuilles de thé dans de l’eau à température ambiante. Elle peut se faire dans une bouteille et être laissée au réfrigérateur pendant 4 à 10 heures.


Cette méthode permet d’extraire les arômes plus lentement et plus délicatement, ce qui donne un thé glacé moins amer et de couleur plus claire. En outre, elle fait ressortir les arômes, avec un profil plus subtil, plus doux et plus sucré. Cette technique est idéale pour les thés purs de haute qualité, car elle permet de faire ressortir leurs notes les plus délicates.


Chaque thé est différent et le calcul de son intensité est délicat. Nous vous conseillons de commencer par une cuillère à café de thé par tasse et d'ajuster la quantité en fonction de vos préférences. De même, expérimentez différents temps d'infusion pour trouver l'équilibre parfait de la saveur.


Conseils généraux pour l'infusion à froid du thé

Enfin, voici quelques conseils pour préparer un thé glacé de première qualité : délicieux et rafraîchissant.



  • Le premier conseil est de veiller à la qualité de l’eau. S’il n’y a pas d’eau du robinet de qualité dans votre ville, il vaut mieux utiliser de l’eau minérale en bouteille. Il en va de même pour la glace. Veillez à ce que la glace que vous utilisez soit fabriquée à partir d’une eau de qualité et qu’elle ne transfère pas de goût au thé.

  • Bien qu’il n’y ait pas de loi écrite, nous recommandons d’utiliser la technique de l’infusion à froid pour les thés purs. L’infusion à chaud est idéale pour tous les types de thés : mélanges et thés purs.

  • Dans le cas des thés infusés à froid, vous pouvez ajouter quelques morceaux de fruits : citron, orange, citron vert, pêche… cela leur donnera une touche particulière.

  • Sachez que le thé glacé se conserve au réfrigérateur pendant 3 à 5 jours, en fonction des ingrédients. Nous vous conseillons de ne pas trop tarder à le consommer, car les petites particules restées dans l’eau continueront à infuser, ce qui lui donnera un goût plus amer.

  • Si vous ajoutez des éléments frais tels que des fruits, il est conseillé de le consommer dans les 24 heures.

565 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page